Santé mentale @ l’école

Les écoles sont d’excellents endroits pour promouvoir la santé mentale

Les enfants et les jeunes de l’Ontario passent une bonne partie de leurs journées à l’école, soit dix mois par an, dès l’âge de trois ans. Ce cadre offre au quotidien une formidable occasion d’aider les élèves à apprendre et à pratiquer les compétences socio-émotionnelles ainsi qu’à adopter des habitudes favorisant la santé mentale dans des environnements accueillants, bienveillants et inclusifs.

Écoles et promotion de la santé mentale

Les pratiques quotidiennes de santé mentale aident les élèves à gérer leurs émotions, à établir et à entretenir des relations, à renforcer leur identité et à accroître leur sentiment d’importance, ainsi qu’à gérer le stress et à avoir une perspective optimiste. Le personnel enseignant peut également créer les conditions d’apprentissage en mettant l’accent sur les compétences nécessaires à la réussite scolaire, comme la définition des objectifs, la résolution de problèmes, la focalisation sur les tâches et la prise de décisions. Dans le cadre de la promotion de la santé mentale dans les écoles et les salles de classe, nous pouvons cultiver l’identité, favoriser les relations et accroître le sentiment d’appartenance. Nous pouvons également enseigner la littératie en santé mentale de manière explicite et appropriée à l’âge développemental. L’Équipe d’appui crée avec des éducateurs, des professionnels de la santé mentale en milieu scolaire et des élèves, des ressources, fondées sur des données probantes adaptées à la mise en œuvre, qui favorisent la promotion de la santé mentale durable dans les écoles.

Écoles et identification précoce

En tant qu’éducateurs, nous pouvons également reconnaître rapidement qu’un élève a des problèmes de santé mentale. Observer un élève à l’école et constater de petits changements de comportement et d’émotions au fil du temps aide parfois les éducateurs à être les premiers à détecter les signes avant-coureurs d’une maladie mentale. Nous pouvons aider les élèves à trouver des mots pour décrire comment ils se sentent et à obtenir avec leurs familles de l’aide appropriée.

Écoles et prévention ou intervention précoce

Dans les écoles ontariennes, nous pouvons également fournir des services préventifs structurés aux élèves qui ont besoin de soutien pour des problèmes légers à modérés, liés à la santé mentale. Ceci se fait par le biais de professionnels de la santé réglementer, tel que les travailleurs sociaux, les psychologues et les psychologues associés. Ces professionnels fournissent des services aux élèves aux prises avec des problèmes de santé mentale depuis des décennies et sont souvent les premiers cliniciens mobilisés dans des situations de crise. En outre, ils servent de passerelle vers les voies qui permettent d’accéder aux services de soins plus intensifs fournis dans les milieux communautaires et hospitaliers, d’y cheminer et d’en sortir. L’Équipe d’appui fournit à ces professionnels de la santé mentale en milieu scolaire, du soutien au renforcement des capacités au niveau de l’expertise. Pour ce faire, l’Équipe collabore avec des associations provinciales pour développer, entre autres, une série d’outils de psychothérapie structurée fondés sur des données probantes afin d’appuyer ce travail quotidien dans les écoles.

Vous pourrez consulter le document infographique sur La Promesse de la santé mentale dans les écoles pour obtenir de plus amples renseignements concernant le rendement sur l’investissement pour la promotion et la prévention en matière de santé mentale en milieu scolaire : lien à la pièce jointe no4 sur La promesse de la santé mentale dans les écoles.

Le Modèle harmonisé et intégré (MHI) représente le système de soutien échelonné dans les écoles de l’Ontario. Il décrit certains des rôles clés des professionnels en milieu scolaire dans le continuum du soutien ; de la promotion à la prévention, en passant par l’intervention. Pour obtenir plus d’informations concernant ce modèle, vous pourrez consulter notre tutoriel en ligne : Établir et maintenir des salles de classe qui favorisent la santé mentale.

 

AIM